À propos

« Je dois trouver un autre logement car mon propriétaire met son bien sur Airbnb ».

Observatoire Airbnb : couvertureCette phrase, entendue à l’occasion de mes permanences d’élu, m’a conduit en mars 2016 à mener une étude sur l’ «airbnbisation » de Bordeaux. Les conclusions de cette enquête ont mis en évidence une professionnalisation de l’utilisation d’Airbnb par les loueurs. Autrement dit, la très grande majorité des logements sont exclusivement dédiés à la location saisonnière. Par ailleurs, l’essentiel des logements proposés sont des studios et T2. C’est pourquoi ce sont plus particulièrement les jeunes, les personnes vivant seules et les familles modestes qui sont victimes de ce phénomène. La rentabilité des locations Airbnb étant bien meilleure qu’une location classique, elle accélère l’augmentation des loyers et du foncier.

L’Observatoire Airbnb est ainsi né d’un constat, la difficulté de récupérer les données d’Airbnb, et d’une volonté, l’étude du phénomène au-delà de la seule ville de Bordeaux. Il s’inspire du travail mené par l' »hacktiviste » canadien Tom Slee.

Il est un outil de mise à disposition des données aux chercheurs, journalistes, élus et citoyens afin d’étudier et comprendre l’airbnbisation des villes françaises et tenter d’y répondre.

Matthieu Rouveyre
Fondateur de l’Observatoire Airbnb
Vice-Président du Conseil départemental de la Gironde
Conseiller municipal de Bordeaux